perdurable


perdurable

perdurable [ pɛrdyrabl ] adj.
pardurable v. 1120; lat. perdurabilis durable
1Didact. et vx Éternel.
2Littér. Qui dure longtemps. « des rancunes perdurables » (Duhamel ).

⇒PERDURABLE, adj.
Vieilli. Éternel, qui doit durer toujours. [Ste Lydwine] rencontra son grand-père, à la porte du Paradis. — Ma très douce fille, lui dit-il, je ne puis vous permettre d'entrer dans ce lieu du perdurable repos (HUYSMANS, Ste Lydwine, 1901, p. 274). Nous pouvons donc le considérer [Adam], au point de vue hermétique, comme la matière basique jointe à l'esprit dans l'unité même de la substance créée, immortelle et perdurable (FULCANELLI, Demeures philosophales, t. 2, 1929, p. 218). Les événements, le destin ou la divinité nous révèlent soudain que celui que nous aimions sous l'espèce de l'éternel était destiné à mourir, que notre amour, parce qu'il s'inquiétait des choses de la nature était périssable comme elles, quand bien même il jurait une fidélité perdurable (J. VUILLEMIN, Essai signif. mort, 1949, p. 150).
P. exagér. Qui dure longtemps, qui se perpétue. Dans l'état actuel de la technique cinématographique, il est faux de prétendre que les images d'un film soient perdurables. Le film vieillit et meurt (Arts et litt., 1936, p. 88-12). On ne se fie plus au chômage permanent pour éviter que la pression salariale ne pousse les salaires au-delà de la productivité longue du travail, non plus qu'on ne s'en remet à l'inflation perdurable pour éviter au gouvernement de faire son métier d'arbitre ou, du moins, de conciliateur (PERROUX, Écon. XXe s., 1964, p. 497) :
... le mondain défroqué est à développement très lent, très graduel, mais passant ainsi du néant dans lequel on l'a maintenu baigné, au contact avec les vraies valeurs, la révolution totale (au sens astronomique du mot) qui en lui s'opère, lui inocule une certaine qualité de sérieux perdurable qu'ont peut-être moins ceux qui n'ont pas eu à venir aux vraies valeurs...
DU BOS, Journal, 1928, p. 132.
REM. Perdurablement, adv. D'une manière perdurable. Nous avons (...) voulu sauver la dite ville [de Paris] (...) [lui] assurer perdurablement, s'il se peut, le bien de la paix (PÉGUY, Tapisserie Ste Geneviève et J. d'Arc, 1913, p. 410).
Prononc. :[]. Étymol. et Hist. 1re moitié XIIe s. pardurable (Psautier Cambridge, 110, 10 ds T.-L. : la löenge de lui pardurable asidüelment); ca 1220 pic. joie perduravle (Amadas et Ydoine, éd. J. R. Reinhard, 5203). Empr. au b. lat. perdurabilis « qui dure très longtemps ». Fréq. abs. littér. :12. Bbg. GOHIN 1903, p. 308.

perdurable [pɛʀdyʀabl] adj.
ÉTYM. Fin XIIIe; pardurable, v. 1120; de perdurer.
1 Didact. et vx. Éternel.
2 Mod. et littér. Qui dure longtemps.
1 (…) la perdurable cité socialiste serait de fondation bourgeoise.
Ch. Péguy, la République…, p. 19.
2 Il savait que, s'il s'aventurait à formuler une objection, Mme Hortense y trouverait prétexte à des rancunes perdurables (…)
G. Duhamel, le Voyage de P. Périot, V.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • perdurable — adjetivo 1. Uso/registro: elevado. Que dura siempre: sentimiento perdurable, afecto perdurable. Los cristianos piensan que la auténtica vida perdurable es la del paraíso. Sinónimo: perpetuo …   Diccionario Salamanca de la Lengua Española

  • Perdurable — Per*dur a*ble (p[ e]r*d[=u]r [.a]*b l; 277), n. [Cf. F. perdurable, OE. pardurable. See {Perdure}.] Very durable; lasting; continuing long. [Archaic] Chaucer. Shak. [1913 Webster] {Per*dur a*bly}, adv. [Archaic] [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • perdurable — mid 13c. (implied in perdurably), from O.Fr. perdurable (12c.), from L.L. perdurabilis, from perdurare, from per , intensive prefix, + durare “to endure” (see ENDURE (Cf. endure)) …   Etymology dictionary

  • perdurable — Perdurable. adj. de tout genre. Permanent, perpetuel, qui doit tousjours durer. Il n y a point icy bas de felicité perdurable …   Dictionnaire de l'Académie française

  • perdurable — index chronic, constant, durable, infinite, infrangible, permanent, perpetual, persistent, stable …   Law dictionary

  • perdurable — durable, permanent, stable, *lasting, perpetual Analogous words: enduring, abiding, persisting, continuing (see CONTINUE): *everlasting, endless, interminable Antonyms: fleeting …   New Dictionary of Synonyms

  • perdurable — Perdurable, Perennis, Perpetuus, AEternus …   Thresor de la langue françoyse

  • perdurable — (Del lat. perdurabĭlis). 1. adj. perpetuo (ǁ que dura siempre). 2. Que dura mucho tiempo. 3. f. Tela de lana basta y tupida que se usaba para vestidos, sempiterna …   Diccionario de la lengua española

  • perdurable — [pər door′ə bəl, pərdyoor′ə bəl] adj. [OFr < LL perdurabilis < L perdurare, to last, endure < per , intens. + durare: see PER & DURABLE] extremely durable or lasting perdurably adv …   English World dictionary

  • perdurable — ► adjetivo 1 Que dura siempre: ■ nuestra vida no es perdurable. SINÓNIMO eterno 2 Que dura mucho tiempo: ■ de ti guardo un perdurable recuerdo; vivimos un amor perdurable. SINÓNIMO persistente ANTÓNIMO …   Enciclopedia Universal